top of page

YESHOUA

AMOUR EST SON NOM

YESHOUA :

 

La "genèse" du projet

“Tout a commencé en 2021 lorsque l’évêque de Nanterre, Mgr Matthieu Rougé, demande l'écriture d'un troisième spectacle.

Le choix du sujet est simple.

Après l'Esprit Saint des Actes des Apôtres dans OURRA, le Père du Roi David et des prophètes dans MALKAH, restait donc le Fils !

Oui mais quel Evangile ?

L'eau a amené à l'Evangile de Jean dont c'est une des symbolique fortes. L'eau ! Omniprésente sur scène durant tout le spectacle.

Plus qu'une narration de la vie de Jésus, c'est une forme d'Anamnèse qui est proposée au public.

Au travers du regard d'un jeune comédien d'aujourd'hui qui part à la recherche de Jésus en s'imergeant dans la lecture de l'Evangile, c'est un enchainement de scènes poignantes qui vont petit à petit nous faire comprendre que ces scènes sont en réalité des scènes d'aujourd'hui.

Après 8 représentations dont 2 au Palais des Congrès de Paris, les témoignages sont de nouveau bouleversants.

De nouveau chacun est rejoint par un mot, une phrase, un chant là où il en est sur son propre chemin.

"je rends grâce pour le spectacle que j’ai vue hier , Yeshoua, c’était le feu, on sentait l’Esprit Saint"

"J’ai été très très touché. Moi, les miracles, tout ça, ce n’est pas mon truc. Mais ça a réveillé en moi, des choses très profondes et enfouies en moi"

​"Un spectacle édifiant de justesse et de beauté"

​"Magnifique, splendide, inspiré, enthousiasmant"

"Un spectacle à voir et revoir"

"Nous avons tous passé un moment extraordinaire d’amour, d’optimisme, de
joie. J’avais les larmes aux yeux pendant tout le spectacle"

"Quelle Grâce d'avoir pu y assister !... On s'y croirait"

bottom of page